La région du Kabadougou

La région du Kabadougou

PRESENTATION

La région touristique d’Odienné marquée par le passage de René CAILLE, est composée des régions administratives du Folon et du Kabadougou. Cette partie de la Côte d’Ivoire qui forme le district du Denguelé est riche en artisanat, en culture et en histoire

INFRASTRUCTURES

Odienné possède un aéroport et est desservie par aérienne locale AIR COTE D’IVOIRE.

PEUPLEMENT

Les régions du kabadougou et du folon sont habitées par les malinkés qui arrivèrent par vagues, au XVe – XVIe siècle. Ces peuples ont émigré vers la Côte d’Ivoire, lors de la chute du grand empire du Mali.

SITES ET ATTRAITS TOURISTIQUES

Odienné et Samatiguila Le musée (tombe) de Vakaba Toure à Odienné Vakaba TOURE a conquis le royaume de Nafana fondé au XVIIIe siècle. Le nouveau royaume a pris le nom de Kabadougou. Vakaba Touré est un « chef de guerre » Malinké, fondateur de la ville d’Odienné, au nord-ouest de la Côte d’Ivoire, proche à la fois du Mali et de la Guinée. Son très modeste tombeau se situe au centre de la ville et ne fait pas l’objet d’un culte particulier.

Le massif du Denguelé Montagne sacrée, mystique et imposante, le mont Denguelé culmine à hauteur de  806 m. L’on note la présence d’animaux de diverses espèces dans ses grottes. C’est de cette montagne qu’émane le nom de la région.

Le monument de Tiemé  à l’honneur de René caille La case où RENE CAILLE a séjourné, atteint par un scorbut et immobilisé par une plaie au talon.  Il fut soigné par une vieille femme .C’était en 1827. Les chasseurs traditionnels de Niamasso Troupe impressionnante de chasseurs traditionnels redoutés dans la région pour leurs pouvoirs mystiques

Le lac sacré de Semé Dans un marigot limpide nagent d’énormes silures sacrés qui se précipitent à la surface comme pour vous souhaiter le traditionnel YDENSE (bonne arrivée en malinké).Ils incarnent l’âme des habitants du village.

Les grottes de Lossogo Ce sont des grottes d’extraction de la poudre à canon. Ce fut également le refuge- poudrière de Samory TOURE.

Samatiguila Centre religieux très ancien ayant rayonné sur la Côte d’Ivoire, le Mali, la Ghana, et la Guinée avec ses 28 écoles coraniques, sa célèbre place de prière et sa mosquée sacrée. Samatiguila, est un haut lieu de pèlerinage. On y trouve les vestiges de guerre qui ont servi aux Sofas de Samory TOURE.

Danses de la région du Folon et du Kabadougou LE N’ZOLO: Les danseurs sont habillés avec les fils de sacs (en plastique) et dansent au son de tam-tam, filles et garçons en se couchant à terre. LE YAGBALE DJIDOUNOUN se danse au son d’une calebasse renversée dans l’eau d’une bassine joué, chanté et dansé par les femmes. LE DONZO-GONI est la danse des chasseurs (Dozo), chanté dansé par les initiés au son de la kora joué par un donzo. Les  danseurs traditionnels de kambirila sud Groupe de danseurs vêtus superbement avec de magnifiques parures. Ils sont célèbres dans la région pour le répertoire très riche de leurs danses traditionnelles.

Map

Previous La région du Haut-Sassandra Marahoue